UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Droit comme un H lance le premier label d’engagement des professions du droit en faveur de l’emploi des personnes en situation de handicap

On en parle
Outils
TAILLE DU TEXTE

Suite aux résultats de son enquête sur la place du handicap dans les cabinets d’avocats qui montraient que 70% des cabinets interrogés sont prêts à investir pour faciliter l’insertion des personnes en situation de handicap, l’association Droit comme un H ! lance un label pour accompagner l’intégration de ces talents et encourager les juristes qui s’engagent.

Dédiaboliser le handicap

Les candidats en situation de handicap dévoilent une véritable difficulté à révéler leur handicap lors du processus de recrutement. Certains tentent de le dissimuler pour le signaler le plus tard possible, voire jamais. Plus encore, il semble que leur éducation tende vers la normalité et les pousse à cacher tout signe pouvant révéler une différence. Rares sont donc les étudiants qui constituent un dossier de Reconnaissance de la Qualité de Travailleur en situation de Handicap ou de Travailleur Indépendant en situation de Handicap de peur de voir leur candidature rejetée.

Le signalement par un label des employeurs engagés pour une meilleure insertion des personnes handicapées devra permettre aux concernés d’indiquer leur handicap en toute confiance. Droit comme un H ! propose également d’étendre cette approche aux formations universitaires de niveau M2.

Un label adapté

Ce label sera différent selon les professions : TousHanRobe pour les avocats, JuristeHentreprise pour les directions juridiques fiscales et sociales. Il a pour but d’encourager les employeurs qui souhaitent recruter et intégrer des personnes en situation de handicap avec trois niveaux accompagnant leur progression - bronze, argent, or. Le premier matérialise la mobilisation minimum (sensibilisation des salariés/collaborateurs/associés, achats éligibles aux dépenses AGEFIPH…) ; le deuxième ajoute aux critères du précédent l’engagement affiché d’être ouvert au recrutement de personnes handicapées, le fait de recruter des stagiaires, élèves avocats et des personnels supports en situation de handicap régulièrement ; le dernier niveau indique un processus spécifique de recrutement et la garantie des mêmes possibilités de carrière et de rémunération grâce à une adaptation des indicateurs de mesure de la performance.

Pour obtenir ce label, les directions juridiques, cabinets ou responsables de M2 auront à contacter Droit comme un H ! pour prendre rendez-vous pour un audit sur place suivant des méthodes classiques d’interviews et de vérifications des différentes phases de recrutement d’un candidat ainsi que de son suivi. Si des personnes handicapées travaillent dans la structure, une interview d’un échantillon représentatif d’entre elles sera de mise. Le coût forfaitaire de l’audit sera adapté à la taille de l’organisation et sera gratuit s’agissant des formations universitaires qui n’auront qu’à acquitter les débours.

L’organisation sera répertoriée dans la base de suivi de Droit comme un H ! et mentionnée sur le site web de l’association avec le niveau atteint et la date d’audit. Elle pourra utiliser son label dans ses opérations de communication pendant 2 ans. Cet engagement permettra à ceux qui en font la demande d’accéder au partage des meilleures pratiques des acteurs du droit engagés dans cette démarche, à une liste d’Etablissements et Service d’Aide par le Travail éligibles aux dépenses AGEFIPH, et la mise en relation avec les candidats sélectionnés par Droit comme un H ! pour intégrer son programme d’accompagnement.

Alice Magar