Les avocats parisiens adressent un carton rouge à la réforme des retraites

Institutions
Outils
TAILLE DU TEXTE

Plus de 1.400 avocats parisiens ont répondu présents et ont voté la reconduction de la grève totale contre la réforme des retraites à l'occasion de l'assemblée générale extraordinaire qui s'est déroulée mardi 11 février dans le Vestibule de Harlay du Palais de justice de la Cité. C'était la première assemblée générale extraordinaire organisée par le barreau de Paris depuis 1990. 

« Cette assemblée générale est historique. Vous êtes plus d'un millier. C'est une première dans l'histoire de notre barreau. C'est une première dans l'histoire des barreaux français.Vous êtes chez vous rassemblés pour démontrer votre force, notre détermination contre des mesures qui cherchent à abattre les avocats, les cabinets, à détruire la confiance des citoyens dans la Justice et à supprimer l'accès au Droit pour les plus démunis », a déclaré Olivier Cousi, bâtonnier de Paris, en introduction de l'assemblée générale extraordinaire du barreau de Paris.

Les avocats parisiens ont décidé de la reconduction de la grève et ont fait des propositions sur les modalités d'action du barreau de Paris pendant plus de deux heures :  grève de la TVA, cagnotte abondée par les cabinets d’affaires, exonération partielle des cotisations ordinales pour aider les avocats en grève, actions pour engager la responsabilité de l'Etat devant les tribunaux, installation du Bus de la Solidarité à disposition des grévistes avant ou après les manifestations... 

A la suite de l'assemblée générale, le Conseil de l'Ordre de Paris a décidé de reconduire la grève dure jusqu’au 19 février et de retenir les actions judiciaires suivantes :

  • Action en responsabilité de l’Etat pour délais déraisonnables : le Conseil de l’Ordre centralisera et mettra à disposition les modèles d’actes préparés par les différents groupes d’action permettant les recours évoqués pendant l’AG.

  • Sur la base du volontariat des confrères, mise en place d’une assistance bénévole des greffiers pour le paiement de leurs heures supplémentaires.

  • Communication générale de l’Ordre sur la nécessité de (i) demander et d’accepter les demandes de renvoi à chaque fois que possible ou (ii) de formuler des demandes de collégialité (articles 814 et 815).
  • Appel général aux AMCO afin de renforcer la présence de référents lors des audiences pour soutenir les confrères dans leurs demandes de renvoi.

  • Renforcement des actions de défense massive au bénéfice des justiciables : le Conseil de l’Ordre a pris acte de la proposition de généralisation des actions de défense massive proposée en assemblée générale. L’Ordre procédera à un appel au volontariat et à la mobilisation auprès de l’ensemble du barreau pour mettre en œuvre ces actions. Les avocats pourront se rapprocher du bureau pénal et de l’antenne des mineurs pour se porter volontaires pour les actions de défense massive qui seront organisées.

  • Action de sensibilisation des justiciable dans le cadre des consultations gratuites sur la base du volontariat avec le Bus de la Solidarité.

  • Actions de lobbying auprès des députés et des candidats aux élections municipales.

Arnaud Dumourier (@adumourier)

Voir aussi :

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.