Plan d'arpentage géométrique

Immobilier / Construction
Outils
TAILLE DU TEXTE

En l'espèce, les juges du fond basent leur décision sur un rapport d'expértise établi contradictoirement et corroboré par un plan d'arpentage géométrique.

Un propriétaire cède une parcelle détachée de son terrain à une société, qui y construit une maison d'habitation et un garage attenant. En raison d'un débordement de l'isolation thermique du garage sur le mur séparatif, le vendeur assigne la société en cessation de l'empiètement et réparation de son préjudice. Le 22 mai 2018, la cour d'appel de Nancy accueille la demande. La société se pourvoit en cassation en plaidant que le mur est privatif. Le 26 mars 2020, la Cour de cassation rejette le pourvoi. Selon celle-ci, ces éléments sont soumis à la libre discussion des parties. La cour d'appel n'est donc pas obligée de suivre le détail des (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.