UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

White & Case conseil de Verallia

Deals
Outils
TAILLE DU TEXTE

White & Case a conseillé le groupe Verallia dans le cadre de son introduction en bourse sur Euronext Paris.

white & caseLe prospectus a été approuvé par l’Autorité des marchés financiers le 20 septembre 2019 et l’offre s’élève à un montant de 888 millions d’euros, pouvant être porté à 978 millions d’euros en cas d’exercice intégral de l’option de surallocation. L’introduction en bourse de Verallia sur le marché réglementé d’Euronext Paris est intervenue le 4 octobre 2019, date de la première cotation.

Il s’agit de la plus importante introduction en bourse sur Euronext Paris depuis 2017.

A l’issue de l’introduction en bourse, Horizon Parent Holdings, une société détenue à hauteur de 90% par AIF VIII Euro Leverage, L.P., un fonds d’investissements géré par un affilié d’Apollo Global Management, Inc., et à hauteur de 10% par Bpifrance Participations, conserve environ 64 % du capital et le flottant s’élève à environ 18 % du capital (il serait porté à 21% en cas d’exercice intégral de l’option de surallocation).

A l’occasion de l’introduction en bourse, Bpifrance Participations a pris une participation directe de 1,3% du capital et le brésilien BWSA une participation de 8,6%.

Verallia est le leader européen et le troisième producteur mondial d’emballages en verre pour les boissons et les produits alimentaires. Au cours de l’exercice clos le 31 décembre 2018, Verallia a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 2,4 milliards d’euros, avec une production de 16 milliards de bouteilles et pots en verre. Verallia dispose d’une présence industrielle dans 11 pays, avec 32 sites de production verrière et d’une relation de proximité maintenue avec ses clients par environ 10 000 salariés.

L’équipe de White & Case constituée pour cette opération était conduite par Thomas Le Vert et Séverin Robillard, associés, assistés de Boris Kreiss, Guillaume Monnier et Thierry Nkiliyehe, collaborateurs. Les aspects de réorganisation ont été traités par Jean Paszkudzki, counsel, assisté de Julien Etchegaray, collaborateur et Laure Sans, juriste. Les aspects de droit américain ont été traités par Max Turner, associé. Les aspects fiscaux ont été traités par Alexandre Ippolito, associé, assisté de Guillaume Keusch, collaborateur. Les aspects de droit social ont été gérés par Alexandre Jaurett, associé, assisté de Céline Martinez.

White & Case conseillait également le groupe Verallia sur le refinancement concomitant à l’introduction en bourse avec une équipe conduite par Samir Berlat et Colin Chang, associés, assistés de Céline Oréal et Barbara Bensoussan, collaboratrices.

Cleary Gottlieb Steen & Hamilton conseillait le syndicat bancaire, dirigé par BNP Paribas, Citi et Deutsche Bank en tant que Coordinateurs Globaux. L’équipe était menée par John Brinitzer et Marie-Laurence Tibi (associés), et comprenait Monica Kays, Annabelle Mathieu, Hannah Weichbrodt et Mathilde Rousset. Anne-Sophie Coustel (associée) et Cécile Mariotti sont intervenues sur les aspects de droit fiscal français. Jérôme Hartemann et Marilyn Moreau sont intervenus sur les aspects de droit social. Emmanuel Ronco (counsel) et Christina Samaras sont intervenus sur les aspects de propriété intellectuelle.

Kirkland & Ellis conseillait Apollo Global Management.

Gide Loyrette Nouel conseillait Bpifrance Participations, et Bredin Prat conseillait BWSA.

Jeausserand Audouard agissait en qualité de conseil des managers.

Shearman & Sterling conseillait la société sur les aspects d’actionnariat salarié.